BRESSON Marcel

Employé ; syndicaliste CGTU et militant communiste du Doubs.

De la Fédération du Doubs, M. Bresson écrivait dans le Bulletin communiste du 23 novembre 1922 : « je ne veux être d’aucune tendance (jusqu’à présent je me croyais de la gauche) » et il réclamait « une meilleure compréhension de part et d’autre, une confiance réciproque ». En 1924, il donna au Bulletin communiste, des « Réflexions après les élections », s’efforçant de dresser le bilan des élections législatives pour le Doubs.

En mai 1925, il figura sur la liste de candidats présentés par le Bloc ouvrier et paysan (BOP), animé par le Parti communiste, lors des élections municipales à Besançon. Il fut alors signalé comme étant employé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article102358, notice BRESSON Marcel, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 14 janvier 2021.

SOURCES : Le Semeur, organe des Fédérations (SFIC) du Haut-Rhin [Territoire-de-Belfort], Doubs, Haute-Saône et Jura, 25 avril 1925 (BNF-Gallica et Retronews). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément