BROT Joseph

Par Jean Lorcin

Ouvrier armurier ; syndicaliste CGTU et militant communiste de la Loire.

Ouvrier armurier, militant communiste, secrétaire de cellule, Joseph Brot fut candidat communiste aux élections municipales de 1925 à Saint-Étienne.

Il participait à une réunion du rayon de Saint-Étienne le 25 février 1926. Candidat du PC aux élections cantonales de 1931 pour le renouvellement du conseil général dans le canton de Rive-de-Gier, il obtint au premier tour 364 suffrages contre 981 à l’URD Audibert, 1 401 à l’URD Périssel, 1 580 au socialiste SFIO Drivon, et 1 864 au républicain socialiste Marchand qui fut élu au deuxième tour par 3 207 voix contre 2 030 voix à Périssel. Le candidat communiste qui s’était maintenu ne recueillit plus que 186 suffrages. Audibert et Drivon s’étaient désistés.

Il fut signalé en avril 1938 comme étant le trésorier général du syndicat CGT du personnel de la manufacture nationale d’armes de Saint-Étienne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article102647, notice BROT Joseph par Jean Lorcin, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 12 septembre 2020.

Par Jean Lorcin

SOURCES : Arch. Nat. F7/13105. — Arch. Dép. Loire, 4 M 125, 4 M 127, 10 M 187. — Le Travailleur de l’État, organe de l’Union fédérative des travailleurs de l’État puis de la Fédération nationale des travailleurs de l’État, avril 1938 (BNF-Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément