ARNOUX Gustave

Par Robert Mencherini

Ouvrier du Livre ; militant socialiste puis communiste des Basses-Alpes.

Linotypiste, résidant à Saint-Martin-les-Eaux (Basses-Alpes), socialiste avant la guerre, il se rapprocha du Parti communiste pendant la Résistance et y adhéra à la Libération. Il a imprimé clandestinement, à partir de janvier 1944, Le Patriote bas-alpin, organe département du PCF, tiré à 1 000 exemplaires, avec une ronéo cachée dans une grotte. Il imprimait aussi des tracts et sans doute d’autres publications de la Résistance.
Il fut maire de sa commune à partir de la Libération et le resta pendant une vingtaine d’années. Candidat aux élections cantonales de 1958, il obtint 1 696 voix contre le conseiller sortant, radical, qui en eut 3 208. Il recueillit 34 voix sur 408 votants aux élections sénatoriales de 1959.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article10265, notice ARNOUX Gustave par Robert Mencherini, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 10 octobre 2008.

Par Robert Mencherini

SOURCES : Jean Garcin, De l’armistice à la Libération dans les Alpes-de-Haute-Provence 17 juin 1940-20 août 1944, Digne, chez l’auteur, 1985 — Nicolas Pagnier, Le Parti socialiste dans les Basses-Alpes de la Libération au congrès d’Épinay, Aix-en-Provence, mémoire de maîtrise d’Histoire (Aix-Marseille I), 1999, 126 p.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément