ARSENNE Henri

Par Nadia Ténine-Michel

Né le 16 mai 1890 à Montluçon (Allier), mort le 14 août 1943 déporté en Allemagne ; militant communiste d’Aulnay-sous-Bois (Seine-et-Oise)

Fils d’un maréchal-ferrant, marié à Paris-XVIIe en 1920, avec Suzanne Vaillant, puis à Paris - IVe, en 1933 avec Odette Rose, il exerçait la profession de livreur et résidait à Aulnay sous Bois (Seine-et-Oise devenue Seine-Saint-Denis). Il en fut élu conseiller municipal communiste le 12 mai 1935, réélu après annulation le 22 mars 1936 et déchu en 1940. Il fut arrêté le 13 octobre 1940 pour propagande communiste depuis l’occupation (son nom figurait sur une liste de militants trouvée chez Joseph Roul* et il avait de surcroît fait circuler une pétition en faveur de la municipalité dissoute). Il fut interné au camp d’Aincourt (Seine-et-Oise devenue Val d’Oise). Dans une lettre de protestation contre son internement, il invoquait qu’il avait servi quinze ans dans l’armée coloniale. Considéré comme un des meneurs les plus dangereux d’Aincourt, il fut livré le 27 juin 1941 aux Autorités d’occupation à la suite d’incidents avec les internés qui se désolidarisaient du PCF. Transféré à Compiègne, il fut déporté en Allemagne le 24 janvier 1943, au camp de Sachsenhausen et il mourut le 14 août 1943 dans un lieu inconnu.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article10286, notice ARSENNE Henri par Nadia Ténine-Michel, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 10 octobre 2008.

Par Nadia Ténine-Michel

SOURCES : Arch. Dép. de l’ancienne Seine-et-Oise et des Yvelines : 1 W 86, 221, — Arch. Com. Aulnay sous Bois. — État civil de Montluçon. — La Fondation pour la Mémoire de la Déportation, Le livre mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945, Éditions Tirésias, 4 volumes, 2004.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément