BULAND Marie, née CASTELLAZ Marie

Par Claude Pennetier

Née le 14 mars 1878 à Gex (Ain) ; ménagère ; militante communiste de Paris et des Locataires.

Marie Castellaz, sœur de Louis Castellaz se maria à Sceaux (Seine) en 1903 avec Joannès Buland, tonnelier et ouvrier en vins. Mère de deux enfants nés à Paris (XIIe) en 1904 (Jeanne Buland) et à Saint-Symphorien-d’Ancelles le 13 janvier 1905 (François),

Marie Buland militait activement au Parti communiste dans le XIIe arr., et sa fille, qui partageait leur appartement, occupa la fonction de secrétaire de la section féminine centrale du Parti communiste (Voir Jeanne Buland*). Elle était membre de la commission exécutive fédérale des locataires en 1931.

Laurent Casanova raconta, en 1956, les réactions de Marie Buland à la rupture de Louis Castellaz avec le PC en 1929 : « Castellaz avait une sœur, membre de la cellule, plus âgée que lui et qui l’avait, en fait, élevé. Elle lui était très attachée, fière du militant qu’il était devenu. Lorsque la trahison de son frère éclata, plusieurs camarades hésitaient à se comporter à son égard comme on doit le faire à l’égard d’un traître. Ce fut la vieille camarade Buland elle-même, sa sœur, qui intervint pour fustiger les complaisances dont certains continuaient à faire preuve pour des hommes comme Castellaz. Je savais quels déchirements intérieurs était pour elle le prix de cette attitude courageuse. J’en éprouvai une vive admiration qui vint s’ajouter à l’affection respectueuse, presque filiale que je lui portais déjà » (l’Humanité, 13 avril 1956).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article103000, notice BULAND Marie, née CASTELLAZ Marie par Claude Pennetier, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 26 février 2012.

Par Claude Pennetier

SOURCES : RGASPI, Moscou, 495 270 8558, autobiographie de Jeanne Buland. — Arch. PPo. 320, s.d. (1932). — Arch. Jean Maitron, fiche Jeanne Buland.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable