CAILLAUD Georges, Louis, Stéphane

Par Claude Geslin

Né le 17 décembre 1899 à Nozay (Loire-Inférieure), mort le 26 août 1942 ;
instituteur en Loire-Inférieure/Atlantique ; militant syndicaliste et mutuelliste.

Fils d’instituteurs, Georges Caillaud fut élève-maître à l’Ecole normale d’instituteurs de Savenay (Loire-Inférieure) de 1915 à 1917. Instituteur intérimaire à Trignac, il effectua le service militaire d’avril 1918 à avril 1921 au sein du 137e régiment d’infanterie basé à Fontenay-le-Comte (Vendée) et participa aux combats sur le front. Il retrouva un poste de stagiaire à Nozay et obtint le CAP en juin 1922. Il fut instituteur dans des écoles de garçons du département (Abbaretz, 1922-1925, La Planche, 1925-1927, Bouguenais, 1927-1931, Nantes, rue de la Faïencerie 1931-1934, puis école du boulevard de la Fraternité, 1934-1937). En congé de longue durée à partir d’octobre 1937, il fut soigné au sanatorium des instituteurs de Sainte-Feyre (Creuse).

Georges Caillaud fut le secrétaire (1930-1932) puis le secrétaire-adjoint (octobre 1934 - juillet 1935) de la section de Loire-Inférieure du Syndicat national des instituteurs. A Sainte-Feyre, il devint le délégué des malades auprès de l’administration et du conseil d’administration de l’Union nationale des sociétés de secours mutuels. Il fut délégué de la section départementale de Loire-Inférieure au congrès national du SNI en 1938.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article103309, notice CAILLAUD Georges, Louis, Stéphane par Claude Geslin, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 13 janvier 2021.

Par Claude Geslin

SOURCES : Arch. Dép. Loire-Atlantique (Bérengère Glotain), Ti482. — Archives de l’UNSSMI. – Presse syndicale. – Presse locale. — Notes de Jacques Girault et de Charlotte Siney-Lange.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément