CAILLEAU Marie-Louise [née GiRAUDEAU, Marie, Louise, Fernande, dite]

Par Jacques Girault

Né le 8 juillet 1903 à Saint-Fulgent (Vendée), morte le 28 juin 1993 à La Roche-sur-Yon (Vendée) ; institutrice en Vendée ; militante syndicaliste (SNI).

Fille d’un chef cantonnier, qui avait créé une amicale au début du siècle, et d’une lingère, d’une famille très catholique, Marie-Louise Giraudeau, élève du cours complémentaire de La Roche-sur-Yon, entra à l’Ecole normale d’institutrices en 1919. Mariée religieusement en avril 1925 à La Verrie (Vendée) avec un instituteur-secrétaire de mairie, elle ne fit pas baptiser ses trois filles.

Elle exerça notamment à Saint-Révérend, à La Jeudonnière et au Pore-sur-Vie. Elle créa des coopératives scolaires et organisa des voyages scolaires. Membre du Syndicat national depuis 1922, membre des Groupes de jeunes, elle fit partie du conseil syndical de la section départementale du Syndicat national des instituteurs et fut élue en 1938 au Conseil départemental de l’enseignement primaire.

Membre comme elle de la Ligue des droits de l’Homme, son mari mobilisé en septembre 1939, fait prisonnier en Allemagne, fut libéré en 1943 et s’engagea dans la Résistance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article103317, notice CAILLEAU Marie-Louise [née GiRAUDEAU, Marie, Louise, Fernande, dite] par Jacques Girault, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 16 août 2021.

Par Jacques Girault

SOURCES : Presse syndicale. – Renseignements fournis par l’intéressée.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément