CAILLOT Marius, Charles

Né le 15 novembre 1893 à Champigny-sur-Marne (Seine, Val-de-Marne), mort le 12 août 1974 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; serrurier puis ouvrier ajusteur ; militant communiste de Champigny.

Marius Caillot était le fils d’Auguste, François, Louis Caillot, né à Paris (VIe arr.), pêcheur, et de Clémentine, Augustine Germon, née à Champigny, blanchisseuse. Il était le 4e enfant d’une fratrie de cinq garçons.

Serrurier, il vivait en 1913 au n°15, rue du Clos Bellot à Champigny. Il fut incorporé fin novembre dans le 4 régiment du Génie pour le service national en tant que sapeur ; il était dans le 11e lorsque débuta la Première guerre mondiale. Le 27 novembre 1917, il était nommé caporal. Il resta mobilisé jusqu’à l’armistice.

En 1929, il était domicilié officiellement 85, rue Jean Jaurès à Champigny.
Ouvrier ajusteur à Boulogne-Billancourt, il était un animateur communiste de Champigny. En septembre 1939, il était affecté spécial à la SNCAC de Fourchambault (Nièvre) comme mécanicien d’étude d’aviation. Il vivait alors au 4, rue Juliette de Wils.

Il fut interné administrativement à Compiègne (Oise) par décision de la direction de la Sûreté générale du 2 juin 1940. Évacué en zone sud devant l’invasion allemande, il arriva, via le camp de Carpiagne (Marseille, Bouches-du-Rhône) au centre de séjour surveillé de Chibron (commune de Signes, Var) à son ouverture, le 20 juin. Sa femme demanda sa libération. Le commandant du camp donna un avis favorable mais la préfecture de la Seine s’y opposa. À la dissolution de Chibron, il fut transféré dans le camp de Saint-Sulpice-la-Pointe (Tarn) le 16 février 1941.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article103340, notice CAILLOT Marius, Charles, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 1er décembre 2021.

SOURCES : Arch. Dép. Var, 4 M 291 et 292, renseignements recueillis par Jacques Girault et Jean-Marie Guillon. — Recrutement militaire de la Seine, Matricule 4261, D4R1 1762 (Filae). — Site Match ID, Acte n°10/472, Source INSEE : fichier 1974, ligne n°296557. — Données du site Généanet. — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément