CAILLOT Marius, Charles

Né le 15 novembre 1893 à Champigny-sur-Marne (Seine), ouvrier ajusteur à Boulogne-Billancourt, Marius était un animateur communiste de Champigny. En septembre 1939, il était affecté spécial à la SNCAC de Fourchambault (Nièvre) comme mécanicien d’étude d’aviation.

Il fut interné administrativement à Compiègne (Oise) par décision de la direction de la Sûreté générale du 2 juin 1940. Évacué en zone sud devant l’invasion allemande, il arriva, via le camp de Carpiagne (Marseille, Bouches-du-Rhône) au centre de séjour surveillé de Chibron (commune de Signes, Var) à son ouverture, le 20 juin. Sa femme demanda sa libération. Le commandant du camp donna un avis favorable mais la préfecture de la Seine s’y opposa. À la dissolution de Chibron, il fut transféré dans le camp de Saint-Sulpice-la-Pointe (Tarn) le 16 février 1941.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article103340, notice CAILLOT Marius, Charles , version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 16 septembre 2021.

SOURCE : Arch. Dép. Var, 4 M 291 et 292, renseignements recueillis par Jacques Girault et Jean-Marie Guillon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément