CALVEZ Michel, Marie

Par Georges-Michel Thomas

Né le 26 septembre 1886 au Relecq-Kerhuon (Finistère), mort le 11 septembre 1971 à Brest (Finistère) ; ouvrier artificier ; militant socialiste SFIO du Finistère.

Lors des élections municipales en mai 1912 dans sa commune natale, Michel Calvez, fils de Jean-Marie et de Joséphine Le Gall et artificier à Saint-Nicolas, figura sur la liste des candidats présentés par le Parti socialiste SFIO.

En août 1913, Michel Calvez échoua aux élections au conseil général, canton de Landerneau avec 615 voix contre 3 134 à M. de l’Hôpital.

Le 26 avril 1914, il fut candidat aux élections législatives (Brest, 2e circ.) recueillant 1 104 voix sur 13 065 votants.

Au cours des élections complémentaires en juin 1914, Michel Calvez fut élu conseiller municipal du [Le] Relecq-Kerhuon. Il siégeait alors à la commission administrative de la Fédération du Finistère de la SFIO.

Secrétaire de la section locale de la SFIO, il assumait également la fonction de secrétaire du syndicat CGT de la Pyrotechnie à Saint-Nicolas.
En novembre 1919, maire sortant, il figura à nouveau sur la liste des candidats de la SFIO.

De nouveau candidat au conseil général, canton de Ploudiry, en janvier 1922, il obtint 198 voix contre P. Boucher, républicain catholique (607 voix). La même année, il représenta le Parti socialiste lors de l’élection au conseil d’arrondissement à Landerneau (14 mai), mais sans succès.

Il ne fut pas réélu en mai 1929. Il tenta, à deux reprises et en vain, lors de scrutins complémentaires en novembre 1930 et octobre 1931, de revenir au conseil municipal de sa commune natale.

Maire du Relecq-Kerhuon de 1924 à 1928, Michel Calvez mourut à Brest, le 11 septembre 1971.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article103420, notice CALVEZ Michel, Marie par Georges-Michel Thomas, version mise en ligne le 27 février 2018, dernière modification le 2 octobre 2019.

Par Georges-Michel Thomas

SOURCES : Arch. Mun. de Brest, 6 Kl. — Arch. Mun. Relecq-Kerhuon (état civil). — La Dépêche de Brest, 27 avril 1914, 15 mai 1922. — Le Cri du Peuple, organe hebdomadaire de la Fédération socialiste SFIO du Finistère, puis hebdomadaire socialiste, 20 avril 1912, 19 et 26 juillet 1913, 11 avril, 2 mai, 6 et 13 juin 1914, 8 juillet 1916, 12 janvier 1918, 14 juin 1919-3 octobre 1931 (Arch. Dép. Finistère). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément