CAMUS Marcel

Par Louis Botella

Né le 7 octobre 1887 à Besançon (Doubs) (ncec) ; correcteur ; syndicaliste CGT et socialiste SFIO du Doubs.

Marcel Camus, correcteur à Besançon (Doubs), fut à partir de 1904, militant socialiste et syndicaliste. En 1923, il devint secrétaire du syndicat typographique de Besançon. Le 6 février 1927, il fut à nouveau désigné comme secrétaire du syndicat bisontin lors de l’assemblée générale de la 3e section de la Fédération du Livre. Trésorier : Robert Auguste, secrétaire adjoint : Étienne, trésorier adjoint : Herr.

La Tribune de l’Est, du 16 mars 1927 signalait que Camus recueillait des adhésions à la section SFIO avec Nevers et Romeïs. En effet, il était, depuis avril 1926 au moins, le secrétaire du groupe Jean Jaurès de Besançon, affilié à la SFIO.

En novembre 1926, il figura parmi les candidats présentés par la CGT lors de l’élection des conseillers prud’hommes à Besançon. Il ne fut pas élu.

Lors de l’assemblée générale de son syndicat, tenu en janvier 1928, il fut remplacé comme secrétaire par Frédéric Auriol.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article103517, notice CAMUS Marcel par Louis Botella, version mise en ligne le 23 novembre 2017, dernière modification le 23 novembre 2017.

Par Louis Botella

SOURCES :Arch. mun. Besançon, 7 F 2. — Compère-Morel*, Grand Dictionnaire socialiste, op. cit. — La Tribune de l’Est, 16 février et 16 mars 1927. — L’Œuvre sociale, organe d’unité syndicaliste, socialiste et coopératif, 28 juin 1924-15 janvier 1928 (Bibliothèque municipale de Besançon). — Etat civil (recherches infructueuses).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément