CARBONE

Par Jacques Girault

Au congrès de Marseille de la CGT, en octobre 1908, le délégué du syndicat du bâtiment de La Garde (Var) était F. Carbonne, selon la presse. Il n’était pas le père des frères Carbone qui militèrent dans la commune.

— Carbone Marius, Félicien, Ernest, né à La Garde, le 26 février 1901, fils d’un tanneur originaire d’Italie (province de Pavie), ouvrier forgeron, devint conseiller municipal de La Garde, le 5 mai 1929, avec 524 voix sur 875 inscrits. Membre de la commission des fêtes, il fut réélu, le 5 mai 1935, sur la liste « socialiste et d’intérêt local » conduite par le socialiste SFIO Michel Zunino, avec 549 voix sur 943 inscrits et resta membre des commissions des fêtes locale et nationale. Le 12 avril 1941, il démissionnait avec d’autres élus. Membre de la délégation municipale à la Libération, quatrième adjoint, chargé du ravitaillement et des marchés, membre de la commission des fêtes, il était élu à la fin avril 1945, sur la liste « d’union patriotique républicaine antifasciste », conduite par Zunino, devenu membre du Front National. Il devint deuxième adjoint délégué à l’état civil. Communiste, il ne fut pas réélu en 1947.
Marius Carbone mourut à Toulon, le 12 mars 1970.

— Carbone Noël, Henri, Antoine, né à La Garde le 13 novembre 1905, cultivateur, fut délégué de l’administration par le conseil municipal à la Libération. Il était conseiller municipal « socialiste unitaire » puis « progressiste » en 1947 et en 1953. Il mourut à Toulon le 3 août 1980.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article103730, notice CARBONE par Jacques Girault, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 2 mai 2022.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 2 M 7.32.1, 2 M 7.35.2, 3 Z.2.14, 3 Z.4.19. — Arch. Com. La Garde. — Presse locale. — Sources orales.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément