CARDIN Eugène, Fernand

Né à Nantes (Loire-Inférieure) le 5 février 1895 ; facteur des PTT ; militant syndicaliste et communiste.

Après la Première Guerre mondiale, Cardin entra à l’administration des PTT d’Angers (Maine-et-Loire) comme facteur ; il prit part à l’action syndicale, d’abord au syndicat CGT puis, après la scission, à la CGTU. Il devint secrétaire du syndicat des PTT d’Angers en 1928 puis, quelques années plus tard, secrétaire départemental de l’Union des postiers de Maine-et-Loire (CGTU). Il conserva ses fonctions lors de la fusion syndicale de 1936. À ce titre, il participa activement aux luttes et aux grèves de la période 1934-1938.

Cardin fut dès sa jeunesse un militant politique, au Parti socialiste tout d’abord puis au Parti communiste. En 1932, il était trésorier adjoint de la cellule d’Angers dont Gohier François était le secrétaire. Il fut conseiller municipal communiste d’Angers à la Libération et milita sur le plan syndical jusqu’à sa retraite en 1950.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article103756, notice CARDIN Eugène, Fernand , version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 4 novembre 2010.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13129, rapport du 5 juillet 1932. — Renseignements fournis par l’intéressé à M. Poperen.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément