CARLE

Professeur au lycée de Chambéry (Savoie), Carle, qui avait adhéré au Parti communiste lors de la scission de 1920, fit partie du premier bureau fédéral communiste aux côtés de Dumollard*. Il était secondé par sa femme directrice de l’École primaire supérieure de filles de Chambéry. Il abandonna ses fonctions fédérales et observa, aux dires de la police, une attitude beaucoup « plus réservée ». Est-ce parce qu’il tint « un compte réel des avertissements qui lui ont été donnés » ? De toute façon il se rangea aux côtés de Dumollard en mai 1922 lors des élections cantonales, préconisant l’alliance avec les partis de gauche. Sans doute fut-il exclu ou se retira-t-il comme Dumollard au mois de décembre suivant. Il rallia le Parti socialiste SFIO, appartint à la commission exécutive de la Fédération de la Savoie et était, en 1926, adjoint au maire de Chambéry.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article103802, notice CARLE , version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 3 mai 2022.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13015 et 13085. — Le Socialiste savoyard (passim).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément