CARLEVAN Clément [Antoine, {Clément}, Etienne].

Par Jacques Girault

Né à Fayence (Var), le 18 avril 1872, mort à Toulon (Var), le 20 septembre 1953 ; facteur des postes ; militant socialiste SFIO à Toulon.

Fils de cultivateurs, Clément Carlevan était facteur des PTT au Castellet (Var) où il se maria en septembre 1901 avec la fille d’un cultivateur. Ils eurent une fille. Muté à Toulon, avec sa famille, il habitait le quartier de Saint-Jean-du-Var dans la banlieue orientale de la ville. Il fut désigné par la section socialiste SFIO — dont il était membre depuis 1910 — de Toulon pour le congrès fédéral de Draguignan, le 12 décembre 1926 qui devait choisir les candidats pour l’élection sénatoriale. Retraité, il faisait partie du comité central qui patronnait la candidature de Pierre Hugues aux élections législatives de 1932. Membre de la tendance de « La Vie socialiste », il adhéra au Parti socialiste de France à la fin de 1933 et présida plusieurs réunions données dans le troisième canton, en octobre 1934 par le candidat de ce parti aux élections cantonales.

Son frère Carlevan Paul, agriculteur, était lui aussi socialiste. Extrémiste pendant la guerre, abonné à La Vague, il était partisan de l’adhésion à la Troisième Internationale à la fin de 1920 et fut un des premiers communistes de Fayence.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article103816, notice CARLEVAN Clément [Antoine, {Clément}, Etienne]. par Jacques Girault, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 8 mai 2022.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var : 3 Z 2.23— Collection des affiches de la Bibliothèque Nationale. — Presse locale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément