CARLUIS Léon, Arthur

Par Elie Fruit

Né à Senlis (Oise) le 22 juin 1872 ; mort à Creil (Oise) le 16 décembre 1955 ; typographe ; militant syndicaliste, socialiste et communiste de l’Oise.

Fils d’un ouvrier typographe, typographe lui-même puis imprimeur, Carluis débuta très jeune dans l’action syndicale et politique. De 1902 à 1908, il fut conseiller municipal après avoir été élu sur une liste de concentration radicale et socialiste. Il échoua en 1908 comme SFIO mais en 1912 fut réélu au second tour sur une liste d’union, radicale-SFIO. Il anima la grève des brossiers de Tracy-le-Mont en 1901 et fut élu conseiller municipal et premier adjoint au maire en 1913. Il était alors administrateur délégué du Prolétaire de l’Oise, organe de la Fédération.

En 1919, il était secrétaire du groupe du Parti socialiste SFIO de Creil et administrateur de la Fédération SFIO de l’Oise. La même année, il fut réélu premier adjoint au maire de Creil et conseiller d’arrondissement.

En 1921, des dissensions l’ayant opposé à Jules Uhry, député-maire de Creil, il démissionna de son poste d’adjoint au maire, quitta le Parti SFIO et milita un temps au Parti communiste dont il fut un des candidats aux élections municipales en 1935.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article103833, notice CARLUIS Léon, Arthur par Elie Fruit, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 4 novembre 2010.

Par Elie Fruit

SOURCES : État civil de Senlis. — Le Franc-parleur de l’Oise, années 1919 à 1920. — Notes personnelles de G. Mader et de J.-P. Besse.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément