CARON

Par Jean-Michel Brabant

Caron, qui fut militant communiste et trotskyste, eut un itinéraire politique original comparé aux autres oppositionnels. Membre, en 1931, de la Ligue communiste, organisation trotskyste, à Montigny-en-Gohelle, il avait été exclu du Parti communiste.

L’Opposition de gauche entrevoyant la possibilité d’une éventuelle réintégration dans l’Internationale communiste, la conférence nationale de la Ligue, réunie en octobre 1931 envoya dans cet esprit une délégation au PC Caron fit de même dans sa localité avec Delabre* , ancien maire communiste de Montigny-en-Gohelle. La démarche aboutit finalement à leur réintégration.

Caron fut de nouveau exclu en avril 1932. Il participa à la Commission exécutive de la Ligue en septembre et il parla lors d’un meeting tenu à Paris en janvier 1933.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article103854, notice CARON par Jean-Michel Brabant, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 3 mai 2022.

Par Jean-Michel Brabant

SOURCE : La Vérité, 1er mai, 5 et 22 septembre 1932, 12 janvier 1933.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément