CARRÉ Louis

Par Claude Geslin

Né le 18 mars 1875 à Saint-Nazaire (Loire-Inférieure), mort en mai 1940 à Saint-Nazaire (Loire-Inférieure) ; métallurgiste ; militant socialiste.

Après avoir fréquenté l’école communale, L. Carré poursuivit ses études au collège de Saint-Nazaire. Il entra, peu après, comme chaudronnier aux chantiers de constructions navales et y resta pendant près de cinquante ans.

Il se préoccupa très tôt des questions sociales et se donna tout entier au mouvement ouvrier aux côtés des militants de Penhoët, de Gautier et de Maumenée. Syndicaliste convaincu, il fut aussi un excellent ouvrier devenant contremaître à l’atelier de chaudronnerie.

Militant socialiste dès la première heure, il fut, en 1919, parmi les dix premiers élus socialistes au conseil municipal de Saint-Nazaire. Après le congrès de Tours, il resta fidèle au Parti socialiste SFIO et fut constamment réélu conseiller municipal. Pendant toute la période, il resta adjoint au maire pour Méan-Penhoët.

En juillet 1925 le Parti socialiste le présenta aux élections au conseil d’arrondissement dans le canton de Blain.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article103918, notice CARRÉ Louis par Claude Geslin, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 4 mai 2022.

Par Claude Geslin

SOURCE : Le Travailleur de l’Ouest, 1925-1940.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément