CASTAGNÉ Guillaume, Philippe

Par André Balent

Né à Fillols (Pyrénées-Orientales) le 9 (ou le 10 ?) septembre 1881 ; mineur de fer ; militant communiste des Pyrénées-Orientales.

G. Castagné exerçait la profession de mineur du fer dans sa commune natale, petit village du Conflent, situé sur les flancs du Canigou.

En juin 1932, il était trésorier de la cellule de Fillols du Parti communiste qui groupait à cette date quatre adhérents. Il occupait toujours les mêmes fonctions en décembre 1934. (Voir Falguères Ferdinand*). En novembre 1939 il fut inscrit sur la liste des « suspects du point de vue national » avec la mention : « communiste très militant ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article104148, notice CASTAGNÉ Guillaume, Philippe par André Balent, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 18 avril 2016.

Par André Balent

SOURCE : Arch. Dép. Pyrénées-Orientales, versement du cabinet du préfet (13 septembre 1951), liasse 64 (PC et CGTU, 1932), annexe au rapport du préfet au ministre de l’Intérieur (21 juin 1932) ; liasse 177 (PC et SFIO, 1939), annexe au rapport du préfet des Pyrénées-Orientales, 28 décembre 1934 ; liasse 169 (dissolution du PC), liste des « suspects du point de vue national » (novembre 1939).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément