CASTERA Lydie, Marthe, Suzanne

Par Maurice Moissonnier

Née le 17 décembre 1887 à Nîmes (Gard). Employée au Central téléphonique de Lyon en 1917, elle était abonnée au Journal du Peuple et aux Hommes du Jour. Sans doute membre du Parti socialiste comme le laisse deviner une lettre que lui adressait le 4 décembre 1917 un militant nommé Chardigny, elle diffusait mensuellement une centaine d’exemplaires du Professionnel des Postes Télégraphes et Téléphones, organe syndicaliste de tendance révolutionnaire. Militante pacifiste, elle était soupçonnée d’être en relations épistolaires avec Hélène Brion et elle faisait l’objet d’une surveillance vigilante.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article104216, notice CASTERA Lydie, Marthe, Suzanne par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 10 avril 2020.

Par Maurice Moissonnier

SOURCES : Arch. Nat. F7/13613. — Arch. Dép. Rhône, PP 4M4/534.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément