AUGER René

Par Florence Regourd

Né le 23 juillet 1910 à La Châtaigneraie (Vendée), mort le 10 septembre 2006 à Cugand (Vendée) ; instituteur ; militant du SNI dans la Seine puis en Vendée.

Fils d’Émile Auger, instituteur, et d’une institutrice décédée en 1917, René Auger, scolarisé à l’école primaire supérieure annexée au collège de Luçon, fut élève de l’École normale d’instituteurs de La Rochelle (Charente-Inférieure) de 1926 à 1929. Nommé instituteur à Triaize (Vendée), il rencontra pendant son service militaire dans la région parisienne, une institutrice de Saint-Cloud (Seine-et-Oise/Hauts-de-Seine) et l’épousa à Triaize, le 20 septembre 1932. Nommé instituteur en région parisienne, secrétaire de la sous-section de Boulogne-Billancourt (Seine/Hauts-de-Seine) du Syndicat national des instituteurs de 1935 à 1938, il fut en même temps membre de la commission exécutive de l’Union locale CGT.

Rentré en Vendée en 1938, il ne reprit des responsabilités syndicales au sein du SNI qu’en 1950 où il fut secrétaire de la section départementale, puis appelé à des responsabilités nationales dans le syndicat (commission des classes rurales).

René Auger décéda au centre médical-maison de retraite La Chimotaie de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article10464, notice AUGER René par Florence Regourd, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 12 octobre 2021.

Par Florence Regourd

SOURCES : Arch. Dép. Vendée, 1T158 (dossier de son père Emile Auger). — Témoignage de René Auger ; lettre du 23 février 1979. — Notes de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément