CHAIX Albert, Constant

Par Roland Andreani

Né le 3 juin 1872 à La-Motte-du-Caire (Basses-Alpes, Alpes-de-Haute-Provence) ; militant socialiste des Basses-Alpes.

En septembre 1903, Albert Chaix était le trésorier de la Fédération socialiste des Basses-Alpes, anciennement affiliée au POF. Qualifié de « militant extrémiste » par un rapport de police du 2 avril 1920, il était alors épicier à Digne et tenait toujours ce commerce en 1931 avec Élisa Augusta Reybaud qui était née dans la ville le 19 février 1877 et qu’il y avait épousée le 5 septembre 1906.

Secrétaire de la section socialiste SFIO de Digne, il fut en 1934 l’un des signataires de l’appel à une réunion antifasciste au chef-lieu, fit partie de la délégation politique et syndicale qui se rendit à la préfecture le 13 février avec la même préoccupation, et assura le secrétariat du comité antifasciste bas-alpin.

Il appartenait au bureau fédéral élu par le congrès de Sisteron le 28 avril 1935.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article104685, notice CHAIX Albert, Constant par Roland Andreani, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 30 juin 2020.

Par Roland Andreani

SOURCES : Arch. Dép. Alpes-de-Haute-Provence, état civil, registre matricule classe 1892, n° 243, et 6 M 090, recensement de Digne 1931, f. 74. — Arch. Nat., F 7/12. Le Populaire, 11 février 1934, p. 3, 17 février 1934, p. 6, 29 avril 1935, p. 6. Le Travailleur des Alpes, 21 avril 1934. — Hubert Rouger in Encyclopédie socialiste, syndicale et coopérative de l’Internationale ouvrière, Éditions Aristide Quillet, Paris, 1913 et 1921 (BNF Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément