AUGUSTE Louis

Né le 16 novembre 1893 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; cheminot ; syndicaliste CGT des Bouches-du-Rhône.

Louis Auguste, aide-ouvrier à l’entretien du Matériel au Prado [Marseille], était, en août 1935, délégué du personnel suppléant auprès du directeur général du réseau PLM (Paris-Lyon-Méditerranée). En novembre 1938, il était délégué du personnel auprès du chef du service de l’Exploitation de la région Sud-est de la SNCF.

Au cours des années 1935 à 1939, il était également membre du conseil d’administration de l’Union du PLM, puis de celle du Sud-est, secrétaire du 8e secteur [Marseille], secrétaire de la section technique du Matériel de l’Union du Sud-est, secrétaire adjoint du syndicat de Marseille, membre du conseil de la Fédération CGT des cheminots...

En 1947, Louis Auguste était secrétaire général du secteur de Marseille de la Fédération CGT des cheminots et secrétaire adjoint de l’Union régionale Méditerranée de cette fédération.

Il était également membre de la commission exécutive de la Fédération CGT des cheminots de 1947 à 1949 au moins et membre du bureau national de la Fédération des retraités de 1958 à 1961 et en avril 1963.

Il s’agit de Louis Auguste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article10476, notice AUGUSTE Louis, version mise en ligne le 4 octobre 2018, dernière modification le 4 octobre 2018.

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, 148 W 364. — La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 16 août 1935. —Le Cheminot du PLM, organe de l’Union de syndicats du PLM puis du Sud-est, 10 décembre 1936-25 mars 1939 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Arch. Fédération CGT des cheminots. — Comptes rendus des congrès fédéraux. — Notes de Jean-Pierre Bonnet et de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément