CHANIER Pierre, Alexandre, Sylvain

Né le 17 février 1887 à Voussac (Allier), mort le 26 février 1967 à Troyes (Aube) ; instituteur ; militant syndicaliste de la FUE.

Fils de Pierre Chanier et de Marie Colas, propriétaires, Pierre Chanier devint élève-maître à l’Ecole normale. Il effectua son service militaire de septembre 1905 à septembre 1906 puis enseigna à Paray-le Frésil et Ferrières-sur-Sichon. Rappelé sous le drapeaux en août 1914, au 298e régiment d’infanterie, il fut prisonnier dès le début de la guerre, le 19 septembre 1914, et resta en captivité en Allemagne jusqu’à la fin décembre 1918. Il ne fut démobilisé qu’en mars 1919.

Marié, père d’un enfant en 1921, il était alors instituteur à Montaiguet-en-Forez (Allier). « Bon maître, d’une conscience professionnelle scrupuleuse, d’une tenue irréprochable », estimait l’inspecteur d’Académie. Pierre Chanier avait été l’un des fondateurs du Syndicat des membres de l’enseignement de l’Allier en 1919 et l’un des premiers conseillers syndicaux.

Marcelle Chanier — sa veuve vraisemblablement — « vieille abonnée et amie de la RP, » accomplit « une besogne efficace et émouvante, aux côtés de Marthe Pichorel, à la maison des retraités de Vichy ». Sa disparition fut signalée dans La Révolution prolétarienne d’avril 1962. (Renseignement à confirmer étant donnée la date de décès du biographié)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article104853, notice CHANIER Pierre, Alexandre, Sylvain , version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 13 novembre 2021.

SOURCE : Arch. Nat. F7/13745, rapport de l’inspecteur d’Académie, 21 décembre 1921. — Arch. Dép. Allier, état civil, registre matricule. — Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément