AURIOL Jean, Albert, Louis

Par André Balent, Claude Pennetier

Né le 19 décembre 1925 à Cerbère (Pyrénées-Orientales) ; employé de banque ; dirigeant CGT et communiste des Pyrénées-Orientales ; militant mutualiste..

Fils d’un cheminot (Chemins de fer du Midi) et d’une ménagère, Jean Auriol obtint le brevet d’enseignement primaire supérieur (section commerciale) et travailla comme clerc d’huissier, puis comme employé de banque au comptoir régional d’escompte de Paris, agence de Perpignan. Marié en décembre 1946 avec Josette Surroca, sans profession, ils eurent deux enfants. Ayant rejoint Cerbère pour échapper au STO, il entra dans un groupe des MUR et participa avec les MUR et l’AS (Armée secrète) à la libération de Perpignan. C’est dans cette ville qu’il adhéra au Parti communiste en juillet 1945. Secrétaire d’une cellule du quartier Saint-Assiscle, il était membre du bureau fédéral dès 1950 et y resta jusqu’en 1965. Il avait suivi une école de section en 1945 et une école fédérale en décembre 1948. Divorcé et remarié en 1970, il quitta le comité fédéral en 1971 pour raison familiale.

Secrétaire adjoint du syndicat départemental des employés de banques secrétaire en 1957, il fut membre des instances dirigeantes secrétariat de l’Union départementale CGT des Pyrénées-Orientales. Membre de la commission exécutive en 1948, il en fut membre jusqu’en 1994. Élu au bureau de l’UD en 1949, il resta membre de cette instance jusqu’en 1970. Il fut secrétaire à l’organisation de l’UD.. Après avoir pris sa retraite en 1983, il fut élu secrétaire de l’Union départementale des retraités CGT des Pyrénées-Orientales.

Auriol représenta la CGT dans à diverses caisse départementales de la sécurité sociale.Il fut administrateur de la Caisse d’allocations familiales de 1962 à 1983, administrateur de la Caisse primaire d’assurance maladie de 1983 à 1991et administrateur de l’URSSAF de 1963 à 1983.

Il fut aussi un militant de la mutualité. Fondateur de la Mutuelle du Roussillon en avril 1986, il fut en 1993 président du conseil d’administration.. Il présidait l’Union départementale des Pyrénées-Orientales créée en 1987. Élu au conseil d’administration du Crédit mutuel en 1987, ilen était le président (départemental) dans les années 1990.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article10506, notice AURIOL Jean, Albert, Louis par André Balent, Claude Pennetier, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 13 janvier 2019.

Par André Balent, Claude Pennetier

SOURCE : Arch. comité national du PCF. — Arch. de l’UD-CGT des Pyrénées-Orientales. — État civil de Cerbère.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément