AURIOL Roger, Germain

Par Jacques Girault

Né le 18 avril 1909 à Toulouse (Haute-Garonne), mort le 12 juillet 1965 à Toulouse ; instituteur ; militant du SNI.

Fils d’un boulanger, Roger Auriol, instituteur à Toulouse, militait dans le Parti communiste. Lié avec André Ferrat et le groupe « Que faire ? », responsable du groupe dans la région, il fut exclu en novembre 1937. Il adhéra par la suite au Parti socialiste SFIO . Dans le rapport sur le trotskisme, remis au bureau politique, en juillet 1938, il figurait parmi les militants de cette tendance.

Le 28 décembre 1947, pour l’élection du bureau national du Syndicat national des instituteurs, Auriol, parmi les vingt candidats de la liste conduite par Marcel Valière « d’indépendance et d’action syndicale » soutenue par L’École émancipée, réunit 100 voix et ne fut pas élu. Enseignant en cours complémentaire, membre du conseil syndical de la section départementale du SNI, élu à la commission administrative paritaire départementale, il figurait en troisième position sur la liste « École émancipée » pour l’élection du bureau national du SNI à la fin de 1949. Il fut non élu lors de la réunion du conseil national, le 27 décembre, au bureau national (153, 3e position sur la liste C qui avait obtenu 2 sièges). Il fut à nouveau candidat le 27 décembre 1951 (13e), et en décembre 1953 (10e).

Un document interne de l’École émancipée le présentait, en 1950, comme un « correspondant très actif [qui] étend sa propagande à tout le Sud-Ouest ». La revue L’École émancipée avait 19 abonnés en Haute-Garonne.

Marié en décembre 1947 à Toulouse avec une institutrice, Roger Auriol devint directeur d’école.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article10508, notice AURIOL Roger, Germain par Jacques Girault, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 27 janvier 2018.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Com. Toulouse (P. Jacquelin-Manoukian). — RGASPI, 495.270.701, 517.1.1884. — Presse syndicale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément