AURUT Émile

Par Michel Dreyfus, Jeanne Siwek-Pouydesseau

Né le 11 février 1920 à Beychac-et-Cailleaux (Gironde), mort le 10 juin 1968 à Vanves (Hauts-de-Seine) ; syndicaliste FO des PTT.

Fils d’un viticulteur et d’une cultivatrice, Émile Aurut fit sa carrière aux PTT. Il se maria le 21 novembre 1942 à Bû (Eure-et-Loir) avec Lucienne Cissey. En 1947, il fut un des fondateurs de Force ouvrière dans l’Eure-et-Loir et milita tout particulièrement à la Fédération des PTT. Par la suite, il travailla plusieurs années au ministère des PTT à Paris et finit comme inspecteur central.
En décembre 1966, il fut appelé à siéger au bureau de la Fédération Force ouvrière des PTT et en devint secrétaire administratif permanent. Mais il mourut prématurément après une « longue et terrible maladie » le 10 juin 1968.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article10519, notice AURUT Émile par Michel Dreyfus, Jeanne Siwek-Pouydesseau, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 10 octobre 2008.

Par Michel Dreyfus, Jeanne Siwek-Pouydesseau

SOURCES : Force ouvrière hebdo, n° 1140, 19 juin 1968. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément