CHAUVAIN Étienne

Par Claude Pennetier

Né le 29 mars 1888 à Paris (Ve arr.), mort avant 1945 ; bistrot-hôtel-restaurant ; conseiller municipal communiste de Bagnolet (Seine, Seine-Saint-Denis) ; volontaire en Espagne républicaine.

Fils d’une employé de chemin de fer lyonnais et d’une culottière, Étienne Chauvain se maria le 14 septembre 1911 à Paris XXe arr. avec Renée Birster, plumassière, native de Paris XIIe arr. ; il était alors journalier. Il apparaît sur les listes électorales de Bagnolet en 1925. II tint un petit bistrot-hôtel-restaurant qui fut dans les années vingt le siège de la section communiste. Membre du Conseil d’administration de la Caisse des écoles depuis 1931, il est élu conseiller municipal communiste en 1935. II est également vice-président de l’Association Sportive et Gymnique de Bagnolet. Chauffeur d’ambulance dans les Brigades Internationales. Elu en mai 1939 au conseil d’administration de la Maison du Blessé, qui prend en charge les blessés des Brigades, résistant, il meurt dans un camp en France.

Chauffeur de taxi, Étienne Chauvain fut conseiller municipal communiste de Bagnolet (Seine) du 5 mai 1929 au 5 mai 1935. (voir Paul Coudert).

Un rapport non daté (sans doute de fin 1934), le présente ainsi : « Chauffeur de taxi. A quitté le parti quand il s’est établi bistro dans le XVIIIe arr. Est depuis revenu à Bagnolet mais n’est pas revenu au Parti. Il a eu une certaine activité pendant la grève des taxis et s’intéresse un peu à la vie municipale. » (517 1 1663).

Volontaire pendant la guerre d’Espagne, il fut chauffeur d’ambulance. Interné administrativement à Aincourt (Seine-et-Oise) le 9 novembre 1940, il fut envoyé à l’infirmerie de Fresnes le 17 janvier 1941 puis libéré le 3 mars en raison de son état de santé. Chauvain mourut avant 1945 car il n’y a pas de mention de décès sur son acte de naissance.

Se confond-il avec Chauvin, convoyeur aux BI, présenté par les archives de l’AVER comme « mort en Espagne » (?) et inhumé au cimetière de Bagnolet ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article105333, notice CHAUVAIN Étienne par Claude Pennetier, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 30 janvier 2013.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 et versement 10451/76/1. — Arch. Com. Bagnolet. — RGASPI, 517 1 1663.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément