CHAUVIÈRE Joseph, Marie, François

Par Jean-Jacques Doré

Né le 20 février 1873 à Laval (Mayenne) ; ouvrier tisserand de Rouen (Seine-inférieure, Seine-maritime) ; anarcho-syndicaliste ; secrétaire du syndicat du textile de Rouen de 1912 à 1914, puis... en 1936.

Fils d’un voiturier et d’une tisserande, Joseph Chauvière était membre du groupe libertaire La Révolte et lors d’une perquisition à son domicile, la police confisqua des brochures anarchistes, ce qui lui valut une inscription au carnet B de la Seine-inférieure en janvier 1912, affublée de la mention "anarcho-syndicaliste et antimilitariste".

Il fut l’un des fondateurs du syndicat du textile de Rouen dont il fut secrétaire de 1912 à 1914 ; c’est à ce titre qu’il assista au congrès constitutif de l’Union départementale de Seine-inférieure tenu au Havre le dimanche 19 octobre 1913, puis au 2ème congrès tenu à la Bourse du Travail de Rouen le 22 mars 1914.

Après la guerre, Chauvière milita dans les rangs minoritaires, comme secrétaire adjoint des employés du textile à partir de 1919. Conseiller prud’homme à partir de 1920, il rejoignit le CSR de Rouen au début de 1921.

Trésorier du syndicat unitaire du Textile de Rouen de 1922 à 1927, il rejoignit la Ligue syndicaliste avec Germaine Goujon, mais cessa de militer peu après.

Chauvière reprit du service au moment des grèves de 1936 et reconstitua le syndicat du textile qui était en sommeil depuis 1929 ; élu secrétaire, il démissionna en 1937, avec, disait-il, "la satisfaction du devoir accompli", il avait 64 ans.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article105377, notice CHAUVIÈRE Joseph, Marie, François par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 5 août 2021.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. mun. Rouen 7 F 3 Tramways-textile - Arch. Dép. Seine-Inférieure, 4 M P 2410 Réunions et conférences 1914-1918, 10 M P 1197 Élections prud’homales - Vérités passim.

Version imprimable Signaler un complément