AVAULÉE Eugène, Prosper

Par Claude Pennetier

Né le 2 mai 1906 à Baudreville (Manche), mort en déportation le 19 novembre 1944 à Buchenwald (Allemagne) ; ouvrier menuisier ; militant communiste ; conseiller municipal de Malakoff (Seine, Hauts-de-Seine).

Fils d’un journalier agricole et d’une ménagère, Eugène Avaulée, ouvrier menuisier à Paris, vint habiter à Malakoff (Seine) dans les HBM de la rue Hoche, au début des années trente. Il fut élu le 12 mai 1935 conseiller municipal communiste de Malakoff (Seine) le 12 mai 1935, sur la liste dirigée par Léon Piginnier*, 4e sur 30.

Sa femme, Georgette Bourdon, était ouvrière chez Triomph. Il avait une fille née en 1930 à Paris.

Mobilisé en 1939-1940, il fut déchu de son mandat le 29 février 1940 par le conseil de préfecture pour son appartenance au Parti communiste. Mobilisé puis démobilisé, il fut arrêté le 12 janvier 1941 puis déporté à Ellerich (Allemagne), puis à Buchenwald, où il mourut le 19 novembre 1944.

La commune de Malakoff donna son nom à l’une de ses rues et le Parti communiste attribua son nom à une cellule.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article10552, notice AVAULÉE Eugène, Prosper par Claude Pennetier, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 9 décembre 2012.

Par Claude Pennetier

SOURCES : RGASPI, 495 270 5652. — Arch. Dép. Seine, DM3, Versement 10451/76/1. — Notre Malakoff, 1925-1975, Malakoff, 1975. — Mémorial de Buchenwald, Dora et Kommandos, édité par l’Association française Buchenwald Dora et Kommandos, 1999. — Notes de Jean-Pierre Besse.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément