AVINÉE Eugène, Ernest, Omer

Par Gilles Morin

Né le 21 juillet 1901 à Lille (Nord), mort le 16 janvier 1991 à Loos (Nord) ; pharmacien ; militant socialiste ; maire de Loos (1945-1980).

Eugène Avinée naquit avec le siècle dans une famille de petits fonctionnaires et de paysans ; sur l’acte de naissance, le père était employé et la mère sans profession. Il débuta ses études secondaires au lycée Faidherbe à Lille, où il obtint son baccalauréat en 1919, puis suivit des études supérieures à la Faculté de pharmacie de cette ville. En 1925, il devint préparateur en zoologie médicale et pharmaceutique, exerçant les fonctions de préparateur en parasitologie jusqu’en 1933. Docteur en pharmacie, il fut nommé pharmacien de l’hôpital Saint-Sauveur de Lille en 1929 et des hospices et de l’hôpital suburbain de Saint-André. Il poursuivit sa carrière hospitalière en dirigeant, de 1953 à fin 1967, la pharmacie centrale du Centre hospitalier universitaire de la région lilloise, tout en étant reçu au concours de l’Inspection des pharmaciens en juillet 1950. Il fut successivement président du syndicat des pharmaciens, puis de l’Ordre régional de sa profession, de 1945 à 1951.
Avinée avait été mobilisé à l’automne 1939. Comme pharmacien-capitaine, il participa à la campagne de Belgique, puis à la campagne de France, vivant la retraite de l’armée française jusqu’en Auvergne. De retour dans sa région natale, il s’engagea dans « Ceux de la Résistance » et fournit aux réseaux des médicaments. Aussi, il appartint au Comité local de Libération.
Conseiller municipal de Loos, élu le 24 avril 1945, il fut désigné comme maire SFIO, le 13 mai suivant. Il fut constamment réélu durant trente-cinq ans par des majorités grandissantes, jusqu’au 25 février 1980 où il se retira en faveur de Georges Dupont, qui l’assistait depuis déjà vingt et une années. Il demeura dans le conseil jusqu’en 1983 et fut nommé maire honoraire. Son action porta en priorité sur le logement, car il dût résoudre une question cruciale dans une ville qui comptait, en 1945, plus de 15 000 habitants et qui était en partie sinistrée par la guerre (la Croix de guerre fut décernée à la commune en 1949). Délégué cantonal de l’Éducation nationale depuis 1934, il travailla aussi à renforcer le patrimoine scolaire. L’élu socialiste s’efforça encore de développer les activités sportives et de fonder des infrastructures pour les personnes âgées.
Avinée, maire de Loos, fut désigné pour présider l’Association départementale des maires du Nord, de 1961 à juin 1982 (après en avoir été vice-président en novembre 1959), appartint au bureau national de l’Association des maires de France et fut président de l’Union nationale des bureaux d’aide sociale de France durant dix-huit ans. Bien qu’il n’ait jamais été conseiller général, il fut désigné par l’Assemblée départementale pour être conseiller régional de 1974 à 1977. Il fut encore vice-président de la communauté urbaine de Lille d’octobre 1968 à juin 1983, date de sa démission. Enfin, il fut candidat suppléant d’Arthur Notebart* aux élections législatives de 1962, 1967 et 1968.
Eugène Avinée, professionnel de la santé, s’engagea aussi dans le mouvement mutualiste. Il créa notamment, en 1965, la Fédération nationale des sociétés mutualistes des personnels des collectivités locales, qu’il présida jusqu’en 1971. Membre du conseil supérieur de la Mutualité, il avait appartenu au Conseil supérieur des Assurances sociales et fondé la Mutuelle départementale du Nord, dont il fut vice-président, puis président.
Il s’était marié à Lille en octobre 1926, à Loos en décembre 1949 et à Lille en novembre 1952.
Chevalier de la Légion d’honneur à titre militaire en 1946, il fut fait commandeur par le gouvernement de Pierre Mauroy* en 1983. Il était aussi décoré des médailles du Mérite militaire, de l’ordre national du Mérite, de l’ordre de la Santé et des Palmes académiques. Ses obsèques eurent lieu à l’église de Loos. Une avenue de la ville, située le long du Centre hospitalier régional universitaire, porte son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article10558, notice AVINÉE Eugène, Ernest, Omer par Gilles Morin, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 10 octobre 2008.

Par Gilles Morin

SOURCES : Arch. Nat., F/1cII/451, F/1b1/998. — Arch. OURS, dossiers Nord ; AGM 14, dossier Avinée. — Brochure Regards sur la cité, 35 ans au service des loossois. — État civil de Lille.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément