CIRON François

Par Michaël Boudard

Né le 10 octobre 1883 à Curdin (Saône-et-Loire), mort le 12 mars 1969 à Prémery (Nièvre) ; militant communiste de la Nièvre.

Fils d’un cultivateur, François Ciron le fut également en Saône-et-Loire au début du 20e siècle. Mais, entre 1909 et 1912, il résida à Londres ce qui explique qu’en août 1918, il soit « mis à la disposition du chef de la mission militaire française près l’armée américaine en qualité d’interprète de la langue anglaise ».
Après avoir résidé dans deux communes de la Nièvre (Poiseux et Saint-Martin-d’Heuille), il s’installa, à partir de 1924, comme agriculteur à Prémery (Nièvre), ville d’origine de sa femme.
Il se présenta comme candidat communiste aux élections pour le Conseil général (canton de Prémery) en octobre 1928. À l’issue du premier tour, il arriva en troisième position avec 253 voix contre 743 au conseiller sortant M. Maringe (union nationale) et 593 à Paulin Chataignier, socialiste. Suivant les consignes de son parti, il se maintint au second tour ce qui permet la victoire du conseiller sortant (855 contre 765 à Chataignier et 143 pour Ciron).
Trois ans plus tard, en octobre 1931, François Ciron se présenta cette fois-ci pour le Conseil d’arrondissement (canton de Prémery) mais ne recueillit que 234 suffrages, derrière le candidat SFIO Jean Jardoux, 528 voix et le candidat des droites, Charton (820) qui fut élu.
François Ciron était secrétaire de la cellule de Prémery qui comptait en 1932, trente adhérents et une centaine de sympathisants ; il était assisté de Boisson Marcel, trésorier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article105866, notice CIRON François par Michaël Boudard, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 15 décembre 2020.

Par Michaël Boudard

SOURCES : Arch. Nat. F7/13129, juillet 1932. — Arch. Dép. Saône-et-Loire (état civil de Curdin et registre matricule). — Arch. Dép. Nièvre (état civil et recensements de Prémery ; journaux L’Émancipateur et Paris-Centre). — L’Émancipateur..

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément