AYNIÉ Léon, Yvon

Par Claude Pennetier

Né le 26 novembre 1903 à Arignac (Ariège), mort le 29 juillet 1973 à Gourbit (Ariège) ; ouvrier brasseur ; militant communiste de Toulouse (Haute-Garonne).

Léon Aynié
Léon Aynié

Fils d’un valet de chambre au « Grand hôtel » de Toulouse, devenu commerçant de fruits et légumes sur les marchés, et d’une fille de service-nourrice, Léon Aynié fit des études primaires puis entra au travail en 1916 comme aide brasseur et manutentionnaire. Militant communiste de Haute-Garonne depuis 1934, Léon Aynié fut candidat au conseil d’arrondissement dans le canton de Castanet-Tolosan, en octobre 1937.

Militant à la CGTU puis de la CGT, il fut secrétaire régional des métiers de la brasserie à Toulouse jusqu’en 1939.

Arrêté une première fois en 1940, engagé dans la Résistance (pseudonyme : Gaston) il fut arrêté à d’autres reprises et notamment interné politique à Saint-Michel de Toulouse, aux camps de Noé et à Sisteron. Il était titulaire de la carte de combattant volontaire de la Résistance, de la médaille de la Résistance et de la Légion d’honneur, qu’il ne réclamera jamais précise son fils.

Après la Libération, il continua à militer politiquement au PCF jusqu’en 1966 date à laquelle son état de santé ne lui permit plus aucune activité. Il travailla au Patriote, journal communiste régional, comme « militant à tout faire » et diffuseur de presse. À la disparition du Patriote, il eut du mal à retrouver du travail et fut embauché comme plongeur aux cuisines de l’hôpital Varsovie à Toulouse, établissement de santé mutualiste créé à l’initiative du professeur Ducuing pendant la Guerre d’Espagne.

En 1970, à la retraite de son épouse qui avait été ouvrière en chaussure pendant cinquante-trois ans, ils se retirèrent dans l’Ariège.

Son dernier fils, Jacques Aynié, suivit sa trace militante à Toulouse, dans le Var et le Tarn-et-Garonne. Un autre de ses fils, Yves, fut militant de l’UJRF, du PCF et de la CGT.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article10589, notice AYNIÉ Léon, Yvon par Claude Pennetier, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 18 juin 2019.

Par Claude Pennetier

Léon Aynié
Léon Aynié

SOURCE : La Voix du Midi, octobre 1937. — Renseignements communiqués par son fils Jacques.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément