CLERC Édouard

Par Marcel Rivollier et Charles Sowerwine

Tourneur en bois, Édouard Clerc constitua le groupe socialiste de Dortan (Ain) en mai, 1920, et en devint le secrétaire. La constitution du groupe suivit une réunion tenue par René Nicod* et Alexis Falnot*. Le groupe ne survécut que difficilement à la scission de Tours en décembre 1920, mais finit par adhérer à la SFIC en 1921, à l’exemple de Nicod. N’ayant qu’une douzaine de membres pendant les années 1920, le groupe n’eut guère d’activité militante avant l’époque du Front populaire. Avec quelque vingt-cinq membres, la cellule de Dortan prit plus d’activité vers 1935-1936. É. Clerc devint membre du conseil du Sou des Écoles laïques avec Raymond Berrodier*. Après 1945, installé à Arbent (Ain), Clerc n’eut plus d’activité politique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article106029, notice CLERC Édouard par Marcel Rivollier et Charles Sowerwine, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 3 mai 2017.

Par Marcel Rivollier et Charles Sowerwine

SOURCES : Arch. Dép. Ain, M 772. — Témoignage R. Berrodier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément