COBLENTZ Paul

Par Julien Chuzeville

Né le 1er décembre 1893 à Nancy (Meurthe-et-Moselle), mort le 31 août 1969 à Urt (Basses-Pyrénées) ; étudiant, journaliste ; militant des Jeunesses socialistes et de la SFIO à Paris ; socialiste indépendant ; résistant.

D’abord classé dans les services auxiliaires, Paul Coblentz fut affecté en mars 1916 au 120e régiment d’artillerie lourde et envoyé au front. Il fut réformé à la fin de l’année 1917.
Bachelier, il préparait une licence de lettres tout en militant aux Jeunesses socialistes du XVIIe arr. de Paris. Il était partisan du courant pacifiste au sein de la SFIO. Le 28 décembre 1918, il fut élu au conseil d’administration du groupe socialiste des Batignolles.
Membre de la commission exécutive des Jeunesses socialistes de la Seine en 1919 et en 1920, P. Coblentz participa en décembre 1919 et janvier 1920 à la création du Comité pour l’autonomie des Jeunesses socialistes et leur adhésion à la 3e Internationale, et fut membre de la commission exécutive de ce comité. Il semble avoir quitté le comité au cours de l’année 1920, puis les JS et la SFIO en 1921.

Il fut candidat socialiste indépendant lors des élections législatives de mai 1924 à Paris.
Coblentz fut journaliste parlementaire, puis participa à la Résistance à partir de 1942. Il vivait toujours à Paris en 1957.

D’après des rapports de police, ce militant se confond avec le Paul Coblentz qui publia en 1930 un ouvrage intitulé Le Silence de Sarrail.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article106132, notice COBLENTZ Paul par Julien Chuzeville, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 18 février 2020.

Par Julien Chuzeville

SOURCES : Arch. Nat. 19940437/295. — Arch. PPo 1W1108 (dossier n° 55930). — L’Humanité, 17 octobre 1919, 9 novembre 1920. — Bulletin communiste, 1er mars 1920. — La Vie ouvrière, 26 décembre 1919 et 2 janvier 1920. — État civil en ligne cote 2 E 255, vue 152, acte no. 2109.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément