COBOS

Communiste du Maroc, Cobos était déjà signalé comme communiste par les services de police en mars 1936 ; il devint trésorier adjoint des Jeunesses communistes en 1937.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article106133, notice COBOS, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 4 novembre 2010.

SOURCES : Arch. Nat. Rabat. — Archives de la Résidence, commissariat de Casablanca.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément