CONVERS Louis, Albert

Né le 15 octobre 1907 à Hérimoncourt (Doubs), mort le 8 avril 1997 à Besançon (Doubs) ; employé de bureau puis directeur de caisse d’assurances sociales ; syndicaliste CFTC du Doubs.

Fils de François Convers, ouvrier d’usine, , et de Marie Joséphine Chapuis, sans profession, Louis Convers, employé de bureau, fut élu ou réélu, en août 1932, membre du bureau de la Fédération des syndicats chrétiens de l’Union sociale de Franche-Comté, affiliée à la CFTC. En septembre 1935, il fut signalé comme étant vice-président de cette fédération.

Louis Convers, qui était directeur de la « Familiale de Besançon » (Doubs), y demeurant, fut élu en 1939, trésorier du syndicat national du personnel de direction des caisses d’Assurances sociales (CFTC) fondé le 24 novembre 1936 et dont Édouard Leriche* était président.

Toujours directeur de cette caisse, il figura, comme tête de liste, parmi les candidats présentés par la CFTC lors du scrutin d’avril 1947 pour l’élection des membres du conseil d’administration de la caisse primaire de sécurité sociale de Besançon.

- Il s’était marié le 19 avril 1930 à Hérimoncourt avec Madeleine Pataux.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article106641, notice CONVERS Louis, Albert, version mise en ligne le 29 juillet 2014, dernière modification le 29 juillet 2014.

SOURCES : Arch. Dép. Doubs, 106 J 20 et 7 J 37 (Arch. de l’Union régionale CFTC de Franche-Comté). — Arch. PPo. 309, rapport du 15 avril 1939. — Notes de Louis Botella. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément