COROMINA Clément

Par André Balent

Clément Coromina naquit le 26 novembre 1892 à Beget (province de Gérone, Espagne) d’où étaient originaires ses parents, Augustin Coromina et Maria Carrera.

Plus tard il s’installa à Lamanère (Pyrénées-Orientales). Le territoire de Lamanère, dans le Haut-Vallespir en (France), est limitrophe de celui de Beget, dans la Garrotxa (Espagne). Des contacts humains ont toujours existé entre les deux villages qui communiquent entre eux par le col de Malrems (1 200 m) situé sur la frontière franco-espagnole.

Ouvrier aux établissements Coste (fabrique de sandales et d’espadrilles) de Lamanère, Clément Coromina fut, en 1921, un des huit fondateurs de la coopérative ouvrière de production « l’Union ouvrière ». Il assista à la réunion constitutive du 17 décembre 1921 qui élut le bureau de « l’Union ouvrière » (voir : Dubic Élie*, Payrot Joseph*, Poch André*).

Clément Coromina mourut à Coursan (Aude).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article106815, notice COROMINA Clément par André Balent, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 21 octobre 2012.

Par André Balent

SOURCES : Archives de la coopérative de production « L’Union ouvrière » de Lamanère détenues par M. Élie Dubic : Procès-verbaux des réunions (délibération du 17 décembre 1921). — Entretien avec M. Élie Dubic, de Lamanère (24 novembre 1982). — Lettre de M. le maire de Lamanère (1er décembre 1982).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément