COUDERT Louis

Par André Balent

Né à Ladignac-le-Long (Haute-Vienne) le 28 mars 1908), Louis Coudert « crachman » au sanatorium des Escaldes (commune de Villeneuve-les-Escaldes, Pyrénées-Orientales) était, avant la dissolution du PC, secrétaire de la cellule communiste de l’établissement où il travaillait. En novembre 1939, il fut inscrit par le commissaire spécial de Bourg-Madame sur la liste des « suspects du point de vue national ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article107047, notice COUDERT Louis par André Balent, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 4 mai 2014.

Par André Balent

SOURCE : Arch. Dép. Pyrénées-Orientales, versement du cabinet du préfet (13 septembre 1951), liasse 169 (dissolution du Parti communiste), liste des « suspects du point de vue national ».

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément