COURTEILLE René, André, Victor

Par Jean-Jacques Doré

Né le 9 janvier 1897 au Havre (Seine-Inférieure,Seine-Maritime), mort à Bléville à côté du Havre le 19 septembre 1967 ; facteur aux PTT du Havre ; secrétaire de syndicats des PTT de 1922 à 1935 ; socialiste.

Fils d’un cordonnier, René Courteille entra aux PTT le 1er mai 1911. En 1921, il militait au CSR (Comité syndicaliste révolutionnaire) du Havre et au syndicat des Sous-agents où, reconnu pour son autorité, il fut désigné pour représenter ses camarades au conseil de discipline.

Avec la majorité des sous-agents, il rejoignit la CGTU en 1922 et fut élu secrétaire du syndicat unitaire des Employés des PTT. En 1924, comme plusieurs organisations havraises, les Employés des PTT choisirent l’autonomie et Courteille, toujours secrétaire, fut appelé à siéger au comité directeur du Cartel des fonctionnaires du Havre affilié à la Fédération autonome.

Réélu secrétaire du syndicat des Employés des PTT jusqu’en 1930, il donna son adhésion à la SFIO en 1931 et rejoignit peu après la CGT avec la majorité de ses mandants. Il dirigea le syndicat des Employés des PTT jusqu’à la guerre.

René Courteille s’était marié à Fourmies (Nord) le 5 avril 1920 avec Renée Caillot, puis à Sanvic, à côté du Havre le 6 août 1924 avec Madeleine Rigout.

_

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article107231, notice COURTEILLE René, André, Victor par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 18 mai 2020, dernière modification le 18 mai 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime, 4 MP 1810 Réunions syndicales au Havre 1919-1925, 4 MP 2521 Fonctionnaires 1911-1936, 1 MP 607. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément