COUTANT Charles

Né le 18 décembre 1865 à Varennes-sur-Fouzon, (Indre) ; tailleur de pierres ; syndicaliste CGT de la Seine.

Fils de Charles, tailleur de pierres, et de Catherine Lanvin, sans profession, Charles Coutant assista comme délégué au XIe congrès national corporatif — 5e de la CGT — tenu à la Bourse du Travail de Paris en septembre 1900. Il y représentait les tailleurs et scieurs de pierre de Paris. Il assista au XVIIIe congrès, Le Havre, septembre 1912, représentant toujours les mêmes syndicats. Cette même année, en mars-avril, il participa activement aux 72 journées de grève des tailleurs de pierre et ravaleurs pour la journée de 9 heures.

_Selon la notice B a/1696 des Archives de la préfecture de police, rapport du 18 juillet 1945, donne les renseignements suivants : Charles Coutant était né à Varennes-sur-Fouzon, (Indre), le 18 décembre 1865, tailleur de pierre, Ch. Coutant fut secrétaire du syndicat des ouvriers tailleurs de pierre de la Seine en 1889. Il exerçait à nouveau ces fonctions en 1932 et en 1936-1937. En 1937-1938, il était secrétaire adjoint. Fervent partisan du Front populaire, acquis, politiquement, à la SFIO, semble-t-il, il perçut une retraite de vieux travailleur à partir du 1er septembre 1941. Sa femme faisait des ménages ; ils n’avaient pas d’enfant. En 1945 et depuis une vingtaine d’années, il habitait, 81, rue de l’Amiral-Roussin, à Paris, XVe arr. au loyer annuel de 800 francs.

Secrétaire du syndicat CGT des Travailleurs de la pierre de Paris, en 1936, Charles Coutant fut candidat sans succès à la commission exécutive de l’Union des syndicats de la Région parisienne en avril 1938. De 1933 à 1940 il fut conseiller prud’homme.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article107304, notice COUTANT Charles, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 11 janvier 2020.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13652, rapport du 13 juillet 1936. — Le Travailleur parisien, avril 1938. — Agendas de la Bourse du Travail de Paris et listes électorales. — Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme, 15 et 23 juin, 23 juillet 1936, 15 janvier 1937 (BNF-Gallica). — Notes de Louis Botella. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément