CRAVE Albert

Gazier ; syndicaliste CGTU et militant communiste du Haut-Rhin [ancienne appellation du Territoire-de-Belfort]

Mécanicien à l’usine à gaz de Belfort, Albert Crave apparut dans le mouvement syndical en 1913 comme secrétaire ou président du syndicat et soutint la grève des gaziers de Nantes (Loire-Inférieure).

En 1919-1920, il dirigeait le syndicat avec Auguste Jardon*. Le VIe congrès de la Fédération CGT de l’Éclairage (Paris, 1920) l’élut au comité fédéral ; il fut réélu au VIIe congrès en 1921 puis au Ier congrès CGTU en 1922 ; il intervint au premier comité fédéral tenu les 16 et 17 décembre de cette même année.
Il était, en 1923, membre du conseil d’administration de l’imprimerie coopérative ouvrière "La Semeuse".

Au cours des années 1923 et 1924 au moins, il assumait la fonction de trésorier du syndicat unitaire [CGTU] des travailleurs du gaz et de l’électricité de Belfort.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article107387, notice CRAVE Albert, version mise en ligne le 4 novembre 2010, dernière modification le 14 janvier 2021.

SOURCES : Éclairage et Force motrice, juin-août 1913. — Note de R. Gaudy. — Le Semeur, organe des Fédérations (SFIC) du Haut-Rhin [Territoire-de-Belfort], Doubs, Haute-Saône et Jura, 20 avril, 18 mai, 29 juin 1923, 29 avril 1924(BNF-Gallica et Retronews). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément