BOURQUIN Charles

Par Jean-Pierre Besse

Né le 18 juillet 1894 Paris (XIVe arr.), mort en déportation le 14 octobre 1944 à Gusen (Autriche) ; comptable ; militant communiste de Paris.

Fils naturel d’une modiste, reconnu par le mariage de ses parents quelques jours après sa naissance, Charles Bourquin était comptable et domicilié à Paris XVIIe. Il se maria à Paris XVIIe arr. en août 1922 avec Marcelle Grisard.
Lorsque, en avril 1941, la police démantela un centre clandestin du parti communiste qui couvrait les IIe,VIIIe, IXe, XVIe et XVIIe arrondissements de Paris ainsi que Boulogne-Billancourt, Charles Bourquin fut arrêté le 26 mars 1941.
Le responsable de ce "Centre" était l’architecte Jacques Woog qui fut guillotiné en même temps que Jean Catelas.
Le 30 septembre 1941, la section spéciale de la Cour d’appel de Paris le condamna à dix ans de travaux forcés et vingt a ns d’interdiction de séjour. Il fut incarcéré à la prison de la Santé, de Fresnes, à la centrale de Caen, Fontevrault, Blois le 17 septembre 1943 et au camp de Compiègne le 18 février 1944. En février 1944, il fut remis aux Allemands. Il fut déporté le 28 février 1944 au départ de la gare de l’Est à Paris vers Sarrebrück (camp de Neue Bremm). Classé "NN", transféré au camp de Mauthausen, il mourut à Gusen.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article107694, notice BOURQUIN Charles par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 7 novembre 2010, dernière modification le 17 octobre 2020.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : Arch. PPo. 77 W 63-100831 et BA 1928.— La Fondation pour la mémoire de la déportation, Le livre mémorial... op.cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément