JUSTES Pierre

Par Jacques Girault

Né le 4 juillet 1920 à Saint-Pierre-du-Mont (Landes) ; mort le 12 janvier 2005 à Mont-de-Marsan (Landes) ; instituteur ; militant communiste dans les Landes.

Fils d’un cheminot à la Compagnie du Midi, puis à la SNCF, Pierre Justes fut élève de l’École normale d’instituteurs. Il effectua son service militaire et le termina comme aspirant. Mobilisé, fait prisonnier lors de l’offensive allemande de mai-juin 1940, il s’évada en juillet 1943, gagna l’Espagne et fit partie d’un bataillon de choc formé en Afrique du Nord (1943-1945) qui prit part à la campagne des Vosges et d’Allemagne.

Justes se maria en août 1947 à Dax avec Renée, Yvonne Lataste, institutrice, sympathisante communiste et militante syndicaliste. Le couple eut trois enfants.

Justes fut instituteur à Uchacq-Parentis avant d’être nommé à l’école de garçons des Arènes à Mont-de-Marsan où il termina sa carrière.

Membre du Syndicat national des instituteurs depuis 1945, Justes fut pendant quelques mois le trésorier de l’Union départementale CGT.

Justes adhéra au Parti communiste français en 1946 à Mont-de-Marsan. Membre du bureau de la section communiste de Mont-de-Marsan, responsable de la diffusion de L’Ecole et la Nation dans le département, il entra directement aux comités, bureau et secrétariat de la fédération communiste en 1962 comme responsable de la propagande, puis de l’éducation à partir de 1968, des intellectuels, de l’éducation et des enseignants à partir de 1970. Il y resta jusqu’en 1974 avant d’être désigné seulement pour le comité fédéral jusqu’en 1977.

Justes fut candidat au Conseil général dans le canton de Mont-de-Marsan le 4 juin 1961. Arrivé en cinquième position avec 920 voix sur 16 770 inscrits, il se désista pour le candidat radical-socialiste. Il se représenta en 1967 (1 075 voix) mais le candidat socialiste Lamarque-Cando fut élu au premier tour. La même situation se reproduisit en 1973 dans le canton du Mont-de-Marsan Nord.

Justes, sportif, était chroniqueur sportif dans la presse.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article107706, notice JUSTES Pierre par Jacques Girault, version mise en ligne le 8 novembre 2010, dernière modification le 8 novembre 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Archives du Comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément