JUILLARD Fernande

Par Jacques Girault

Institutrice ; militante syndicaliste dans le Doubs.

Fernande Juillard, institutrice dans la région industrielle de Montbéliard (Doubs),épousa un instituteur qui fut fusillé par les Allemands. Elle se remaria avec Lievaux, ouvrier à Besançon. Le couple divorça.

Elle travailla pendant quelques années en Algérie. Revenue en métropole, elle devint professeur au cours complémentaire d’Hérimoncourt qu’elle dirigea par la suite. Militante du Syndicat national des instituteurs, membre du conseil syndical de la section départementale, secrétaire à l’éducation sociale et à la propagande, elle devint en juillet 1952 la secrétaire de la section départementale du SNI et démissionna de cette responsabilité en avril 1953. Déléguée au congrès national du SNI en 1955, elle ne fut pas réélue au conseil syndical en juin 1956.
Elue en janvier 1955 au Conseil départemental de l’enseignement primaire, en février 1958 à la commission administrative paritaire départementale, elle fut pas désignée comme candidate syndicale en fin de ces deux mandats.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article107709, notice JUILLARD Fernande par Jacques Girault, version mise en ligne le 8 novembre 2010, dernière modification le 13 janvier 2014.

Par Jacques Girault

SOURCES : Notes de Jules Aberlin. — Presse syndicale.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément