BOCK Charles

Par Léon Strauss

Né le 9 septembre 1884 à Bischheim (Bas-Rhin, alors Basse-Alsace, Alsace-Lorraine) ; mort le 31 mars 1942 à Vauclaire (Dordogne) ; ouvrier des chemins de fer à Bischheim ; socialiste SFIO ; président de la section socialiste de Bischheim, maire de Bischheim (Bas-Rhin) de 1919 à 1935.

Fils de Charles Bock et de Marie Meyer, descendant d’une vieille famille de Bischheim, il épousa Frieda Harter. Tourneur sur fer aux ateliers des chemins de fer de Bischheim jusqu’en 1919, il battit son prédécesseur l’architecte Eugène Koch il fut élu maire le 10 décembre 1919 et le resta jusqu’en 1935. Au moment du congrès de Tours, il resta fidèle à la SFIO avec dix membres de son conseil municipal. Il fut réélu lors d’une élection complémentaire en 1923. On lui devait la gratuité des livres scolaires. Aux élections municipales de mai 1925, il triompha à la tête d’une liste de Cartel des Gauches (13 socialistes, 10 radicaux-socialistes) contre une liste du parti catholique UPR et une liste communiste. En mai 1929, toute la liste socialiste fut élue au second tour contre une liste communiste et une liste commune de l’UPR et l’Union républicaine libérale (ex-radicaux). En 1929-1930, il entra en conflit avec la hiérarchie catholique à la suite de la création d’une nouvelle classe maternelle confiée à une institutrice laïque. En 1935, il était encore en tête de la liste socialiste au premier tour, mais, lors du scrutin de ballottage, il ne figurait plus sur la liste du « Front antifasciste » (SFIO et SFIC) qui remporta tous les sièges et amena le communiste Émile Haag à la mairie de Bischheim. Il était président de la section de Bischheim de la SFIO (185 membres en 1934), président de la Croix-Rouge de Schiltigheim-Bischheim-Hoenheim et vice-président de l’Union des sociétés de sauvetage d’Alsace et de Lorraine.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article1084, notice BOCK Charles par Léon Strauss, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 juin 2008.

Par Léon Strauss

SOURCE : Arch . Bas-Rhin, 98 AL 661, H I 45, 98 AL 683- Freie Presse, Strasbourg, 12 janvier 1921, mai 1925, mai 1929, 8 septembre 1934, mai 1935. — Renseignements fournis par la mairie de Bischheim le 12 novembre 1980. - Nouveau dictionnaire de Biographie alsacienne, 4, 1984, p.267 ; Jean-Pierre Zeder, Aspects de Bischheim au cours des siècles, Éditions Oberlin, Strasbourg, 1986 (photo), p. 90.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément