DAYGUES Auguste

Instituteur ; syndicaliste CGTU de l’Enseignement et de l’Ardèche.

Instituteur à Aubenas, Auguste Daygues était un des signataires de la plate-forme de la Fédération unitaire de l’Enseignement d’octobre 1929. Le congrès de Marseille (1930) l’élut trésorier fédéral. Ses activités lui valurent des inimitiés : en 1934 il fut traduit en correctionnelle pour sévices contre un élève et acquitté. Ses collègues syndicalistes pensaient qu’il avait été « victime d’une infâme cabale cléricale ».

En avril 1929, il fut réélu à la commission départementale de l’enseignement primaire de l’Ardèche, au titre du Syndicat du personnel laïque de l’Ardèche et de la Drôme.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article108430, notice DAYGUES Auguste , version mise en ligne le 28 avril 2018, dernière modification le 28 avril 2018.

SOURCES : F. Bernard..., Le Syndicalisme dans l’enseignement, op. cit.La Provence ouvrière et paysanne, organe régional hebdomadaire du Parti communiste (SFIC), 5 et 27 avril 1929 (BNF Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément