DEJOINT Jean

Par Claude Pennetier

Né le 16 janvier 1874 à Naves (Corrèze), mort le 13 mai 1952 à Angerville (Seine-et-Oise) ; militant socialiste puis communiste de la Seine.

Fils d’un armurier et d’une cultivatrice, employé, Jean Dejoint fut délégué de la Fédération socialiste de la Seine au congrès de Tours (25-30 décembre 1920). Il avait signé la résolution pour la IIIe Internationale en tant qu’ancien militant du Comité pour la reconstruction de l’Internationale du XVIe arr. de Paris. Le 30 décembre 1920, le nouveau parti adhérant à la IIIe Internationale, le désigna à la commission de contrôle. Le conseil national réuni le 21 janvier 1923 l’élut membre suppléant du conseil d’administration de l’Humanité. Toujours communiste en 1924, il habitait 5, avenue Fremiet à Paris (XVIe arr.).

Il s’était marié le 2 octobre 1897 à Seilhac (Corrèze).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article108791, notice DEJOINT Jean par Claude Pennetier, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 15 avril 2020.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Nat. F7/12992, F7/13091. — L’Humanité, 29 novembre 1920. — Le Congrès de Tours, édition critique, op. cit., p. 817. — Notes de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément