DORVAU Albert, Xavier

Par Justinien Raymond

Né le 28 juillet 1857 à La Villedieu-du-Clain (Vienne), mort le 3 février 1923 à La Villedieu-du-Clain ; cnservateur adjoint à la Bibliothèque de Tours (Indre-et-Loire) ; retraité des Contributions indirectes. Militant socialiste puis communiste.

Militant socialiste de Tours (Indre-et-Loire), Dorvau obtint 1 721 voix sur la liste socialiste aux élections municipales de 1912 et fut élu au second tour de scrutin avec trois autres socialistes. Aux élections législatives de 1914 dans la 1re circonscription de Tours, il recueillit 2 369 suffrages contre René Besnard, député radical qui avait fait un court passage dans la Fédération départementale du PSR. Cette année-là, il fut délégué au congrès national d’Amiens. En 1919, Dorvau fut réélu, au 1er tour de scrutin, conseiller municipal de Tours, et il obtint 17 337 voix aux élections législatives sur la liste socialiste qui vit réélire son chef de file F. Morin. Il était membre de la CA, trésorier fédéral, et correspondant de l’Humanité à Tours. Il opta pour l’adhésion du Parti socialiste à l’IC et fut trésorier de la Fédération communiste de février à mai 1921, avant de quitter la vie politique pour des raisons de santé. Il mourut peu après en février 1923.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article110535, notice DORVAU Albert, Xavier par Justinien Raymond, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 15 janvier 2022.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Compte rendu du congrès d’Amiens (1914). — Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes II, op. cit., pp. 223-224. — Le Réveil d’Inde-et-Loire, 1918-1921. — L’Avant-Garde, 1923. — État civil de la mairie de Tours.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément