DUCATILLON Jean-Baptiste

Ouvrier métallurgiste ; syndicaliste CGT et militant socialiste SFIO du Doubs.

Ouvrier à l’usine Peugeot d’Audincourt (Doubs), Jean-Baptiste Ducatillon assistait en août 1918 à la réunion de la commission exécutive de l’Union intersyndicale Doubs, Haute-Saône, Belfort. Il fut candidat SFIO aux élections législatives de 1919, 2e sur la liste de cinq candidats qui n’eut aucun élu. Il obtint 10 221 voix, la moyenne de la liste étant de 10 246.

Au cours des années 1919 et 1920 au moins, il assumait la fonction de secrétaire du syndicat CGT des ouvriers métallurgistes d’Audincourt et de trésorier adjoint puis de trésorier de l’Union départementale CGT du Doubs.

Il figura également, en novembre 1919, sur la liste des candidats présentés par le Parti socialiste SFIO lors des élections municipales à Audincourt.

Il fut signalé, en juin 1926, comme étant le trésorier de la section d’Audincourt du Parti socialiste SFIO.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article110977, notice DUCATILLON Jean-Baptiste, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 19 septembre 2022.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13601, rapport du 16 août 1918. — Hubert Rouger, Les Fédérations socialistes, op. cit., t. II, p. 74. — G. Lachapelle, Élections législatives, 16 novembre 1919. — Germinal, journal socialiste, syndicaliste et coopératif, puis organe d’unité prolétarienne, enfin organe des Fédérations socialistes SFIO du Doubs, de la Haute-Saône et du Territoire-de-Belfort, (11 avril 1919-18 février 1920, 26 juin 1926 (Arch. Dép. du Territoire-de-Belfort). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément