DUDACH Marcel [DUDACH Marcel Joseph]

Par Mis à jour par Marie-Cécile Bouju

Né le 1er mars 1881 à Paris, mort en 1937, commerçant, artisan, socialiste puis communiste.

Petit patron fabricant de bronze d’éclairage dans le 3e arr. de Paris, Marcel Dudach, ruiné, fit du travail à façon rémunéré puis, après plusieurs années sans travail, devint ajusteur dans l’usine aéronautique Bloch. Militant socialiste 1914, Marcel Dudach sympathisa avec le Parti communiste sans y adhérer avant 1933. Il fut membre du comité de rayon et trésorier du rayon du 3e arr. jusqu’à son décès en 1937.

Selon l’autobiographie rédigée par son fils Georges Dudach pour la commission des cadres en 1935, bien que discipliné dans le parti, il tenait parfois « dans sa famille des propos indignes d’un communiste ». Animé « d’idées anarchistes et petites bourgeoises, il semblait insuffisamment convaincu que la politique du parti est juste ».

Sa femme, Emma Moreau, ménagère (elle faisait des ménages et gardait des enfants), était sympathisante communiste. Ils eurent sept enfants. Les deux fils : Armand Dudach et Georges Dudach furent communistes, les cinq filles étaient sympathisantes, dont Marcelle Dudach.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article111094, notice DUDACH Marcel [DUDACH Marcel Joseph] par Mis à jour par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 4 mai 2021.

Par Mis à jour par Marie-Cécile Bouju

SOURCES : Arch. PPo 1 W 701-23161 ; Archives du Komintern, RGASPI, Moscou, 495 270 670, Autobiographies de Georges Dudach du 8 décembre 1935 et du 2 juillet 1936 avec compléments du 26 mars 1937 (consultées par Nicole Racine).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément