DUDACH Marcel [DUDACH Marcel Joseph]

Par Mis à jour par Marie-Cécile Bouju

Né le 1er mars 1881 à Paris, mort en 1937, commerçant, artisan, socialiste puis communiste.

Petit patron fabricant de bronze d’éclairage dans le 3e arr. de Paris, Marcel Dudach, ruiné, fit du travail à façon rémunéré puis, après plusieurs années sans travail, devint ajusteur dans l’usine aéronautique Bloch. Militant socialiste 1914, Marcel Dudach sympathisa avec le Parti communiste sans y adhérer avant 1933. Il fut membre du comité de rayon et trésorier du rayon du 3e arr. jusqu’à son décès en 1937.

Selon l’autobiographie rédigée par son fils Georges Dudach* pour la commission des cadres en 1935, bien que discipliné dans le parti, il tenait parfois « dans sa famille des propos indignes d’un communiste ». Animé « d’idées anarchistes et petites bourgeoises, il semblait insuffisamment convaincu que la politique du parti est juste ».
_
Sa femme, Emma Moreau, ménagère (elle faisait des ménages et gardait des enfants), était sympathisante communiste. Ils eurent sept enfants. Les deux fils : Armand Dudach* et Georges Dudach* furent communistes, les cinq filles étaient sympathisantes, dont Marcelle Dudach.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article111094, notice DUDACH Marcel [DUDACH Marcel Joseph] par Mis à jour par Marie-Cécile Bouju, version mise en ligne le 24 novembre 2010, dernière modification le 26 octobre 2019.

Par Mis à jour par Marie-Cécile Bouju

SOURCES : Arch. PPo 1 W 701-23161 ; Archives du Komintern, RGASPI, Moscou, 495 270 670, Autobiographies de Georges Dudach du 8 décembre 1935 et du 2 juillet 1936 avec compléments du 26 mars 1937 (consultées par Nicole Racine).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément